Ordre Royal des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem
Bienvenue dans la commanderie de l'ordre Royal de Saint-Jean de Jérusalem.



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Emma_castelviray

avatar

Date d'inscription : 06/03/2017

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Mer 8 Mar 2017 - 1:22

La jeune Castelviray pensait avoir fait une entrée discrète, confortablement installée dans son coin, elle ne lâcha pas de ses mirettes la belle Victoire dont son allure majestueuse rendait admirative la petite blonde. Deux personnes se mirent à lui parler, de prime abord, leurs deux visages ne lui disaient rien, peut être il faisait erreur sur la personne, il s’avéra que non, c'était bien elle la capitaine de Bourgogne. Comme sous peu, elle allait hériter des terres de son père, la future duchesse se leva pour les saluer noblement.

C'est exact j'ai répondu avec plaisir à l'invitation de Monseigneur Asclépiade et je suis bien le capitaine de Bourgogne pour la deuxième fois, je suis démasquée. Dit elle amusée. Je suis enchantée de vous connaitre Dame Elysea Guynmer et vous aussi Seigneur Tensa de Falcone.

Un petit sourire s'étira sur sa frimousse.

Bien sur vous le pouvez, je me sentirais moins seule.

Emma avait surtout retenu qu'ils étaient les vassaux du Vicomte, peut être il pourrait l'aider à caser le Vicomte avec sa soeur, elle s'en frotta le menton d'une mine réjouie.

Je ne suis pas proche autant que vous l'êtes, je le côtoie au conseil des stratèges et comme par sa fonction il fait le lien avec la noblesse Bourguignonne, avec les différentes alertes qu'on a eu, nous avons beaucoup collaboré. Il est gentil, serviable, toujours là pour répondre à mes questions. Elle sourit amusée par la suite. Je ne dois pas oublier le point important, même si ma soeur a promis de me tuer, je cherche à la caser, c'est une belle petite brune, vicomtesse, travailleuse, elle serait parfaite pour le Vicomte, vous devriez vous joindre à moi pour cette mission secrète.

Tout n'était que jeu, bien que... à voir, nul ne connaissait l’avenir. Jamais sa langue dans sa poche que ça plaisait ou pas, un caractère bien trempé à cause de ses géniteurs, elle n(en resta pas moins gênée d'avoir autant occupé la parole.

La cérémonie débuta, ou était le Vicomte ?
Revenir en haut Aller en bas
Embellena

avatar

Localisation : Bordeaux, Duché de Guyenne
Date d'inscription : 05/03/2017

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Mer 8 Mar 2017 - 3:14

Embe était toujours assise bien au fond de la basilique, droitement posée, le dos bien adossé au banc de bois et termina de se recueillir. Les arrivés continuaient d'affluer et sa curiosité était piqué par tous ses visages inconnues. De plus, elle ne voulait point manquer l'arrivée de son petit frère... c'est alors qu'elle sentie le battement de son coeur s'accélérer, car deux jeunes femmes passèrent dans le radar de son regard, elle ne s'attendait point à faire face à cela, l'une de ses jeunes soeurs Hope et sa filleule Enora. Elle chercha aussitôt des yeux deuxième jeune frère mais elle ne le vit point. Il lui en fut quelques instants pour apaiser sa surprise, mais l'émotion était visible, puis un sourire s'afficha sur son visage, un mélange de fierté et de reconnaissance envers la vie de lui offrir la chance de revoir autant de personne que son coeur chérissait et chérissait encore!

Lorsque la voix de cette femme qui se nommait Victoire, elle sourit et hocha la tête pour elle-même, vis-à-vis de l'information qui lui parvenait. Elle avait tout son temps et suivrait le protocole et les décorums des Hospitaliers. Cela était en son sens, une façon supplémentaire, d'honorer à sa juste valeur ce que qu'il définissait sa vie aujourd'hui.

Elle resta là où elle était installer, heureuse de ne point être vue ni reconnue, mais appréciait le tableau devant elle, sa jeune soeur Hope s'adressant à sa filleule Enora, même si elle ne pouvait rien comprendre, elle souriait d'émotions.


Revenir en haut Aller en bas
Bryannon

avatar

Localisation : Franche-Comté
Date d'inscription : 05/03/2017

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Mer 8 Mar 2017 - 3:28

Enora porta son regard bleuté des abysses sur sa voisine et offrit un sourire en coin de lèvres lorsqu'elle entendit qu'elle était là pour son frère Asclépiade. Enora se dit mentalement qu'elle devait être l'une des deux sœurs auquel sa marraine lui avait tant parlé durant sa jeunesse. Et songeant à sa marraine, un petit air nostalgique lui apparu au minois. Cela faisait déjà quelques années qu'elle ne l'avait pas revue, lorsqu'elle y pensa davantage. D'une voix basse, elle répondit à sa voisine.

- Pour la même personne que vous en faites, mais il fait quelques années que je ne l'ai point recroisé. J'espérais lui faire une petite surprise.

À ses dernières paroles, un ton un peu plus enquiquineur pouvait être perçu dans sa voix. La brune adorait taquiner les gens qu'elle appréciait. Son regard parcouru les autres personnes présentes un moment, sans reconnaître les autres et sans voir où Asclépiade pouvait bien se cacher. Elle ne remarqua toujours pas que Embellena était là, bien cachée à l'arrière.

- Il se cache drôlement bien votre frère... Je suis Enora au fait, vous êtes... Diam ou Hope si je ne m'abuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Elysea

avatar

Date d'inscription : 06/03/2017

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Mer 8 Mar 2017 - 7:29

Et de sourire à Emma.

La cérémonie allait commencer alors la Rose baissa la voix après avoir regarder Tensa d'un oeil amusé.

Je suis bien d'accord avec vous, Emma. Je pense qu'il est plus que temps pour Asclépiade de se sortir de sa solitude. Il se plaignait il y a peu que son château était vide. Ces derniers temps j'ai entendu dire que des membres de sa famille le visitaient mais bon. Rien ne vaut une petite femme. Votre soeur est-elle dans la Foy aristotélicienne ? Car le Vicomte est très très très croyant et je crois, voyez-vous, que si une femme lui plaît, il ne pourrait guère se marier avec si elle n'était pas de sa religion. Enfin, ce n'est qu'un avis, mais si vous le souhaitez, je pourrais essayer de lui en toucher un ou deux mot discrètement.

Après un léger silence, elle reprit toujours à voix basse, amusée.

En fait, j'ai envie d'aller à son château pour rencontrer tous ces gens hihi, mais sans réel prétexte, je ne me permettrais pas de le déranger. Ce pourrait être un prétexte.
Revenir en haut Aller en bas
Perrinne

avatar

Date d'inscription : 03/05/2012

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Mer 8 Mar 2017 - 12:19

Y aller, ne pas y aller...
Ne sachant trop à quelle sauce passerait la pillule, elle avait plutot tergiversé. Et pas vraiment d'époux disponible pour discuter avec lui de la pertinence de ses envies.
C'était pourtant bien ces envies qui l'avaient amenée là ce jour. Plusieurs de ses anciens freres et soeur seraient aujourd'hui mis à l'honneur et adoubés. C'était un évènement important dans la vie d'une personne.
Deux ans plus tot, c'était elle qui se trouvait à cette place après une longue semaine d'isolement...
La vie est faite de chemins qui se croisent, se séparent et se recroisent.
Hier c'était à Paris, aujourd'hui à la commanderie....

Discretement, elle avait suivi le flot des invités, notant cependant ca et là quelques changements dans ce qui fut son havre de paix pendant plusieurs années.
La Basilique demeurait tout aussi imposante. Et elle se doutait de ce qui devait traverser la tete des 3 impétrants du jour.
Prenant une place anonyme parmi les invités des futurs chevaliers, elle observa tout autour d'elle, cherchant l'époux, cherchant la fille. Simple spectatrice, meme si elle avait pu commenter le travail de "Sepulcre" qui officierait ce jour là.

Revenir en haut Aller en bas
Victoire.

avatar

Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/10/2011

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Mer 8 Mar 2017 - 15:50

Le jeune Gedeon avait emprunté l'escalier dérobé pour remonter de la crypte et rejoindre la Basilique suivi des trois impétrants.
A la porte de la Basilique Victoire attend le petit groupe, vérifiant une dernière fois les fibules qui tiennent son mantel de Grand-Maître, l'épée reçue lors de son propre adoubement est précieusement rangée dans son fourreau.
S'assurant qu'ils sont tous trois prêts à la rejoindre elle ouvre la marche pour rejoindre le choeur. Son oeil averti se pose sur la silhouette de Perrinne, alors qu'un flot de souvenirs l'envahit elle reprend sa place initiale avant de se retourner vers la porte.



Il est maintenant temps d'entamer la procession d'ouverture, alors que des voix s'élèvent et résonnent, accompagnés du garçonnet qui porte le précieux coffret, s'avancent Abigail, Aurae et Asclepiade à leur but ultime de formation.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adrian_j

avatar

Date d'inscription : 01/06/2016

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Mer 8 Mar 2017 - 16:02

Discrètement, le jeune Jagellon se glissa parmi les invités. C'était la première fois qu'il participait à un adoubement. Une cérémonie qui avait beaucoup d'importance pour le jeune homme. Un peu comme un rêve qu'on touche du bout des doigts. Il salua les membres de l'ordre des Hospitaliers puis écouta attentivement les mots du Grand Maitre.
Revenir en haut Aller en bas
Hope.

avatar

Date d'inscription : 06/03/2017

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Mer 8 Mar 2017 - 19:57

Hope plissait alors les yeux, comment une parfaite inconnue pouvait la connaître, sans qu'elle ne la connaisse. Etrange sensation pour la jeune de la Boissière. Mais après chaque question on trouve une réponse. Alors petit à petit l'oiseau fera son nid.
Passant sa grande mèche de cheveux derrière son oreille.


- Vous êtes ici pour mon frère alors et vous êtes qui par-rapport à lui? Je pensais connaître tous les membres de notre famille. Cependant rien ne dit que vous êtes de la famille, une amie sûrement. Il ne m'a jamais parlé de vous il me semble, vous vous nommez?

Lui adressant un sourire, alors que la cérémonie commençait enfin.

- Je suis Hope, la dernière née des filles de la maison. Ravie de faire votre connaissance Mademoiselle Enora alors. Je me demande s'il va arriver en premier ou bien il va me vouloir me faire travailler ma patience, je suis une impatiente et il le sait. Puis faut avouer que mon frère n'est pas un rapide et déteste se mettre en avant, alors je crains qu'il ne passe en dernier.

Son regard se porte sur les Choeurs, le chant était beau, la chair de poule apparaissait sur le corps de la Pâleur. Les vibrations et les voix lui faisaient cet effet là.

Revenir en haut Aller en bas
Bryannon

avatar

Localisation : Franche-Comté
Date d'inscription : 05/03/2017

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Mer 8 Mar 2017 - 20:15

Le chat observa l'oiseau débuter son nid en gardant un mince sourire entre ses lèvres.

- À vrai dire, vous vous êtes vendu à votre arrivée devant la barbacane aussi, lorsque vous vous êtes présenté au jeunot.
Plus particulièrement, je suis Enora de Réaumont Kado'ch, je vie présentement dans mon vicomté de Delle, en Franche-Comté.
Dans le passé, je vivais ma marraine, qui est la plus aînée de vos soeurs. Je connais donc vos deux frères depuis ma jeunesse.


Enora ramena son regard vers Victoire lors des paroles de la fille qui avait l'Espoir qu'il passe en premier et non dernier.

- Peut-être aime t'il cela, passé le tout dernier et se faire attendre ?
Ça me fait presque songé à l'homme qui attends sa femme qui n'est pas encore prête, inversé.
Revenir en haut Aller en bas
asclepiade

avatar

Localisation : Dijon-Bourgogne
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Jeu 9 Mar 2017 - 7:38

[Au meme moment - Dans la Chapelle des Pénitents après une semaine d'isolement et Pénitence]

La semaine avait été éprouvante. Une semaine d’isolement passée dans l’obscurité et le jeûne. Les premières heures avaient été difficiles avant de finalement s’en remettre au Très Haut et à Saint Bynarr. Il avait prié et dans le silence de la crypte, la Foy l’avait accompagné tout au long de cette pénitence. Par moment il s’était mesme allé à psalmodier les psaumes et dans la chaleur de la prière, le temps qui s’était dérobé à son horloge interne après le départ du Grand Maistre, ne comptait finalement plus trop en ce bas monde. Asclé avait été tout à la contemplantation du Très Haut.

Ce n’est que plusieurs jours après que le Grand Maistre revint, mettant de fait fin à sa pénitence. Lorsqu’il retrouva la lumière, elle fut d’abord aveuglante. Ces derniers jours, sa vue s’était adaptée à l’obscurité si bien que le retour au monde fut brutal et pendant un bref instant il fut désorienté. Le Grand Maistre lui donnait les dernières instructions: faire ses ablutions puis se vestir pour estre prest pour l’adoubement.

C’est ainsi que lavé, il avait passé par la suite la tenue blanche, symbole de pureté, puis par dessus une tenue rouge car son sang finirait encore par jaillir sur un champ de bataille et pour finir un tabard noir, symbole de l’inévitable fin où le dernier acte est la rencontre avec la Faucheuse.

Une fois qu’il eut ajusté les trois tuniques, il se tient sage à côté des autres frère et soeur attendant le début de la cérémonie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gregoire_de_j

avatar

Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Jeu 9 Mar 2017 - 8:19

La cérémonie était sur le point de commencer lorsque Grégoire, un brin en retard, entra dans la basilique, redoutant une corvée de la part du Grand Maître, il se faufila discrètement pour s'installer près d'Adrian.
Quand soudain, le choeur se mit à chanter tout s'enchaîna dès lors avec l'entrée des impétrants. Grégoire observait sa mère prête à célébrer cet évènement, fermement résolu à ne perdre aucune miette de cette journée si spéciale pour ses frères et soeurs, il se concentra sur la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Gedeon.

avatar

Date d'inscription : 03/03/2017

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Ven 10 Mar 2017 - 9:59

Le grand maître avait retrouvé sa place, et moi je ne savais pas si je devais accélérer le pas pour qu'on me suive plus vite. Parce qu'en fait je craignais que Victoire ne s'impatiente et les invités aussi, si je pouvais je ferai bien un petit discours moi aussi, mais j'oubliais pas mes consignes, me taire et simplement jouer mon rôle de guide.
Tenant précieusement le petit coffret j'avançais jusqu'à l'autel, j'avais des frissons en entendant le chant qui résonnait partout autour de moi, et comme c'était beau j'étais heureux.
Je me suis retourné une fois comme pour dire -vous devriez vous dépêcher sinon le grand maître va peut-être maugréer- mais je restais silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
Abigail.

avatar

Date d'inscription : 13/04/2013

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Sam 11 Mar 2017 - 8:27

Abigail était derrière la porte, impatiente ... Le protocole était enclenché, elle avait respecté les étapes. La plus difficile avait bien entendu était la pénitence, mais elle lui avait permis de se réconcilier avec elle même... De se réconcilier avec une partie de son passé qu'elle avait volontairement enfoui au plus profond de son coeur.

Si à son arrivée ici, enfant, elle avait su qu'un jour elle serait adoubée chevalier... jamais elle n'y aurait cru. Elle poussa la porte, ses frères à sa suite, rejoignit la procession.

Elle aperçut Gedeon, officiant pour accueillir les invités. Les siens viendraient ils ?... Elle n'avait pas la possibilité de scruter longtemps les groupes d'invités présents. Elle le saurait plus tard.

Elle se rappela avoir été un jour à la place de ce môme. Une émotion l'a alors saisie. C'était le jour de l'adoubement de sa tendre cousine, Grand Maître de l'Ordre...

Son pas était cadencé par les musiques du choeur. Son coeur battait lui la chamade ...

Arythmie ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Victoire.

avatar

Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/10/2011

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Sam 11 Mar 2017 - 16:33


Mes frères, mes sœurs de l'Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem,
Montjoie,
Noble Assemblée des invités,

La cérémonie à laquelle vous assitez représente un évènement unique, un évènement qui marquera un grand tournant dans la vie d'Abigail, Aurae et Asclepiade. Merci à tous de nous avoir rejoint pour partager ce moment avec eux.

Les observe tour à tour et soutenant chacun de leurs regards, le Grand Maître poursuit

On ne devient pas Chevalier aussi facilement que cela,  il faut posséder moult qualités et être porteur de grandes valeurs. Le chemin emprunté nécessite beaucoup de patience et de courage et demande une extrême discipline et un investissement sans faille. Entrer en Chevalerie requiert un état d'esprit particulier, basé sur un dévouement humble et fidèle.
Durant toutes ces années, vous avez fait preuve de toutes ces qualités dont la tempérance.
Vous avez tout récemment triomphé de la  dernière épreuve, celle de la la pénitence, celle là même  qui vous permet désormais de vous présenter devant nous.  Afin de voir tous vos efforts et vos qualités reconnus conformes pour accéder à la Chevalerie,  je vous demande de témoigner à quiconque vous le demandera, qu'Abigail, Aurae et Asclepiade reçoivent bien cette dignité.

Afin de sceller ce témoignage, je vous demande de vous lever et d'entendre ou reprendre avec moi le Credo de notre Église Aristotélicienne.

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Église Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Éternelle.

AMEN



Une fois la prière dite, Victoire fait signe aux trois impétrants de se tourner vers le Héraut
puis leur pose une première fois, à haute et intelligible voix pour le reste de l'assemblée, la question qui reviendra périodiquement durant la cérémonie.



- Écuyer Abigail pour quelle raison désires-tu entrer dans la chevalerie ? Si tu recherches la richesse ou les honneurs, tu n'en es pas digne !

- Écuyer Aurae pour quelle raison désires-tu entrer dans la chevalerie ? Si tu recherches la richesse ou les honneurs, tu n'en es pas digne !

- Écuyer Asclepiade pour quelle raison désires-tu entrer dans la chevalerie ? Si tu recherches la richesse ou les honneurs, tu n'en es pas digne !

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aurae
Grand Bailli
avatar

Date d'inscription : 02/06/2012

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Sam 11 Mar 2017 - 18:44

[Un peu plus tôt]

On pourrait y rester c’est vrai... Facile finalement d'être cloitré et de se laisser mourir, dans le noir à la vue de personne, tel un inconnu, face nue... Miroir maintes fois traversé, maintes fois revenu, au point qu'au final on devient de moins en moins expressif se sentant en complet décalage avec le monde qui l'entoure, variable indissociable de la véritable initiation. Ses dernières rencontres dans l'obscure l'ont néanmoins forcé à continuer le chemin, tout ce qui est fait ne sera peut-être plus à refaire si tant est que la mémoire perdure...

Il semblait que de la lumière se faisait sentir, signe d'une renaissance proche. La route vers l'Hôtel des fous semblait tracée. Aurae s'avança donc doucement peinant à marcher. Cette lumière lui paraissait si artificiel comme si tout à présent vivait à l'extérieur de lui, une partie de la Chute était peut être expliqué à ce moment là...

Une fois son Esprit reprit, le Grand-Maitre lui donna les dernières directives. Il les exécuta et attendit la suite...

Quelques temps plus tard les trois étaient réunis est posté devant la Grand Porte attendant le signal du petit Gédéon alors qu'une douce musique se lançait.

Il entra d'un pas assuré jusqu’à l'Autel...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Liloia de Baish

avatar

Date d'inscription : 26/03/2014

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Sam 11 Mar 2017 - 21:59

Les futurs chevaliers arrivaient en procession vers leur Grand Maitre. Installée à ses côtés, j'assistais à la cérémonie, si différente de celle qui se pratiquait au Saint Sépulcre. C'était pourtant la même émotion palpable , la même solennité, la même gravité sur les visages. Comme l'avait dit Victoire , c'était un moment unique et important, un événement qui les marquerait leur vie entière ...

Je lissais par habitude mon tabard de héraut aux armes du Saint Sépulcre et refermais ma main un peu plus la main sur mon caducée. Quand Victoire entama le credo , j’enchaînais chuchotant tête baissée comme à mon habitude


Io credo in Dio, Altissimo ed Onnipotente,
Creatore del Cielo e della Terra,
Dell'Inferno e del Paradiso,
Giudice della nostra anima nell'ora della nostra morte.

In Aristotele, suo profeta,
Il figlio di Nicomaco e Phaetis,
Inviato per insegnare la saggezza
E le leggi divine dell'Universo agli uomini smarriti.

Io credo anche in Christos,
Nato da Maria e Josef.
Egli ha votato la sua vita a mostrarci il cammino del Paradiso.
E' così che dopo aver sofferto sotto Ponzio,
Egli è morto nel martirio per salvarci.
Egli ha raggiunto il Sole dove l'attendeva Aristotele alla destra dell'Altissimo.

Io credo nell'Azione Divina;
Nella Santa Chiesa Aristotelica Romana, Una ed Indivisibile;
Nella comunione dei Santi;
Nella remissione dei peccati;
Nella Vita Eterna.

AMEN

_________________


Marche doucement car tu marches sur mes rêves...
Revenir en haut Aller en bas
Maradrir

avatar

Localisation : Lisieux
Date d'inscription : 04/04/2013

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Dim 12 Mar 2017 - 0:17

A la bourre. Pour changer.

Jamais il n'aurait manqué ces adoubements, tout de même ce sont sa Sœur et ses Frères. Voici quelques années déjà qu'il les côtoyait, et il avait eu la chance et l'honneur d'avoir pu passer un bon nombre de mobilisations à leurs côtés. Et finalement tous sont encore en vie, ce qui se doit d'être une preuve de leur valeur au combat. Mais cela ne doit pas éluder leur valeur en tant que personne, ce qui est particulièrement important, notamment compte tenu de la situation de l'Ordre, et des tensions belliqueuses dont le Royaume est la proie constante.

Ainsi il entrait dans la Basilique de son pas à la fois lourd et nonchalant. Il y avait du monde, et ça avait déjà commencé. Voyant tout ça, un léger pincement au cœur le saisit, songeant que s'il l'avait voulu, lui aussi serait en bas, dans la crypte.

Bon, il était encore temps de se rattraper. Il se glissa de l'entrée de la basilique au banc le plus proche, se retrouvant alors au plus loin de l'autel. Et c'était peut-être pas plus mal, car tout en s'installant il gardait les yeux rivés sur le Grand Maître, craignant quelques représailles pour son retard, et récitant les paroles communes...


Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Église Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Éternelle.

AMEN




_________________
Revenir en haut Aller en bas
asclepiade

avatar

Localisation : Dijon-Bourgogne
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Dim 12 Mar 2017 - 0:45

[Cérémonie - C'est parti mon kiki]

L'attente faisait une partie du processus comme la tempérance qui était une valeur cardinale chez les Hospitaliers. Vint finalement le moment où les portes s'ouvrir et où le petit Gedeon émergea les accompagnant près le Grand Maître de l'Ordre.

Aussitôt et dans le silence, Asclé suivit le petit page et entra à son tour dans la Basilique Saint Arnvald. Il se signa tandis qu'un mélodieux chant résonnait dans icelle. Droit et Stoïque, il suivit avec sérieux le petit Gédéon accompagné de son frère et sa soeur de combat qui les mena tout trois au devant du Grand Maître. Il avait aperçut quelques testes connues familiales, bourguignonnes et ses frères et soeurs hospitaliers mais ce n'était pas encore le moment de les rejoindre. Cela viendrait en temps et en heure.

Aussitôt que tous trois furent devant leur Grand Maître, cette dernière prit la parole et lorsqu'elle le regarda, Asclé soutint son regard. Il ne doutait plus et son engagement l'avait conduit à ce moment et cet instant présents. Quand vint le temps du crédo, Asclépiade le récita à son tour avec toute sa détermination et sa foy chevillée au corps.


Credo in Deum,
Altissimum Omnipotentem,
Creatorem caeli et terrae,
Inferos et paradisi,
Ultima hora animae judicem nostrae

Et in Aristotelem, prophetam,
Nicomaqui Phaetique filium,
Missum ut sapientiam et universi
Divas leges errantibus hominibus erudiret

Credo etiam in Christum,
Natum ex Maria et Ioseph,
Vitam dedit ut nobis paradisi viam monstraret
Sic, postquam sub Pontio passus est
Propter salutem
Nostram martyr perivit
Consecutus est Solem
Ubi Aristoteles ad Altissimi dexteram eum expectabat

Credo in Divinam Actionem,
Sanctam Ecclesiam aristotelicianam, romanam, unam et indivisibilem
Sanctorum communionem,
Peccatorum remissionem,
Vitam aeternam.

AMEN


Puis le Grand Maître leur montra le Héraut vers qui il se tourna à la suite de son frère et sa soeur et leur posa la première question

Victoire. a écrit:
- Écuyer Asclepiade pour quelle raison désires-tu entrer dans la chevalerie ? Si tu recherches la richesse ou les honneurs, tu n'en es pas digne !

Et sa réponse ne se fit pas attendre. D'une voix forte, celle qui prenait sur les champs de bataille pour dominer le fracas des armes et la fureur des guerriers, il répondit:

Je m'engage aujourd'hui à entrer dans la Chevalerie pour toujours aider l'Ordre, le Royaume de France et sa Reyne.
A leur demeurer fidèle, à les conseiller, à les protéger dans le respect des préceptes de notre foy et en portant haut mes armes de Chevalier.


Et toc voila c'était dit !!! Aux autres d'en faire autant et si quelqu'un aurait pu disséquer le cerveau d'Asclé, il aurait pu y voir un sourire intérieur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ninouchka

avatar

Date d'inscription : 09/03/2017

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Dim 12 Mar 2017 - 15:39

L’étonnement avait été sa première réaction quand elle avait reçu l’invitation d’Aurae. Adoubé … ne l’était-il pas déjà ? Depuis les années qu’il quittait régulièrement Blois pour suivre ses frères d’arme, elle s’était imaginé qu’il l’était. Il faut avouer à sa décharge qu’elle ne connaissait rien à la structure des ordres royaux ni à la possibilité d’évolution en leur sein.

Après quelques instants, la surprise avait laissé la place à la joie pour son ami. Aussi loin qu’elle se souvenait, elle l’avait toujours connu investi ici ou là. Elle l’avait connu maire de Blois, conseiller municipal, défenseur, élu ducal, duc régnant. Cet homme-là n’arrêtait jamais.

Arrivée à la Commanderie au bras de son époux, on les avait dirigés vers l’imposante basilique. Ils montèrent les marches en pressant un peu le pas car on entendait les premiers chants qui s’élevaient sous les voûtes. Comme eux, d’autres invités arrivaient et se répartissaient comme ils le pouvaient entre les places vides.

Ils trouvèrent des sièges libres alors que la procession d’ouverture débutait. Maintenant qu’ils étaient installés, la curiosité de découvrir une cérémonie qui leur était inconnue allait sans doute le disputer au recueillement.

La duchesse chercha Aurae des yeux. Au moment où elle le voyait, le Grand-Maître de l’Ordre prononçait quelques mots et leur demandait de se lever pour proclamer leur foi par le Credo.



Revenir en haut Aller en bas
Abigail.

avatar

Date d'inscription : 13/04/2013

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Dim 12 Mar 2017 - 19:23

Abigail... tout un poème de bout de femme... Paradoxale... toujours ...

A la question de son Grand Maître, elle savait au fond d'elle qu'il n'en était rien de tout cela. Elle avait toujours voulu faire preuve d'humilité, pensait y être parvenue... elle l'espérait ... Elle prit alors la parole à la suite de sa réflexion :


Je m'engage aujourd'hui comme je l'ai fait dès mon arrivée, pour servir l'Ordre et la Couronne. Sans crainte et sans hésitation. Au risque de ma vie. En l'honneur de la Chevalerie.

Elle reprit le crédo :

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Église Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Éternelle.

AMEN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Eloan

avatar

Date d'inscription : 07/03/2017

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Dim 12 Mar 2017 - 22:41

"Saforane grouillez on va être en retard!"

Alors oui, elle pensait qu'ils seraient en retard et oui, si c’était le cas, ce serait de sa faute.
Le temps de se pomponner.
Il fallait être coquette en toute circonstance, même quand elle se rendait dans un monde loin de toute féminité.

"Prevenez celui qui nous y mènera que l'on prend ma cousine, oui c'est ma cousine apparemment, et qu'elle nous accompagne. Merci"

De longues minutes, heures, peut être, et voilà les trois demoiselles dans le véhicule les menant à la Basilique.
Toute fière la Montbazon ne cessait de dire :
"C'est ma sœur qu'on adoube! Notre père serait fier! Une est comtesse et Dame, la seconde chevalier! On va pouvoir se la raconter un max!"

Pauvre voisine de carrosse, pauvre d'elles qui devaient supporter la tornade blonde, qui était en grande forme.



Une fois dans la basilique, les trois jeunes femmes avaient réussis à se glisser le plus discrètement possible, juste avant l'entrer des trois nommés de ce jour.
La cérémonie commençait, Eloan s'assagit.
Bien trop sérieuse, il fallait faire honneur à sa douce sœur.
Toutes ces années de disputes, de rires, d'amour, glissaient là, devant ses yeux. C'est émue qu'elle fixa son aînée qui entrais et avançais droit vers sa destinée.
Bien entendu, l'Eloan c'était retenue de faire de grand coucou en criant le nom de la première Montbazon.
Elle passe toute son énergie dans le crédo, qu'elle récite dans un murmure.

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Église Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Éternelle.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Muiri

avatar

Localisation : Limoges
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Lun 13 Mar 2017 - 10:49

Cela faisait plusieurs mois que Muiri n'avait foulée les couloirs de la commanderie de l'ordre. Depuis sa blessure à la guerre, laissée pour morte, Muiri avait du vivre une longue période de convalescence, de solitude et d’errance... Traumatisée, elle n'avait fait que de reporter mentalement son retour au château. Se trouvant toujours une raison, qu'elle s'auto justifiait comme valable pour cela. Ceci lui permettant de ne pas repenser à ce qu'elle avait vécu lors de sa dernière mobilisation pour la guerre.

Au final, elle se noya dans son travail de meunière... Les semaines passèrent... les mois également...

Ceci jusqu'au jour où la nouvelle de l'adoubement d'Abigael lui était parvenue. Elle ne pouvait plus reporter son retour. "Abi" comme elle l'appelait, était comme une sœur pour elle. Elle se devait d'être présente. Muiri se fit donc violence et décida de revenir au sein de l'ordre...

Arrivée sur place Muiri rentra discrètement dans la basilique... Ceci sans se faire voir de ses anciennes connaissances et compagnons. Elle avait en effet trop honte d'avoir désertée l'ordre si longtemps. Elle ne se voyait pas encore le courage de justifier un tel agissement aujourd'hui. Surtout avant la cérémonie.

La chose était d'autant plus facile que de nombreuses nouvelles têtes étaient présente. Elle n'avait eu qu'a se fondre parmi elles pour passer subrepticement et entrer dans la basilique. Suite à quoi elle trouva où se positionner derrière une colonne qui soutenait la voûte . Ceci afin de ne pas être trop visible. De son point d'observation, elle ne pu retenir les larmes d'émotions en apercevant son amie vivre son adoubement...

_________________
Sœur Muiri
Membre du dioscèse de Limoges
Revenir en haut Aller en bas
Victoire.

avatar

Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/10/2011

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Lun 13 Mar 2017 - 14:21

L'avantage d'être le Grand Maître aujourd'hui c'est d'avoir une vue d'ensemble sur l'intérieur de la Basilique et surtout de repérer les retardataires, et forcément il y en avait.
Nul besoin de cor de chasse pour rappeler à l'ordre ses ouailles, elle les verrait plus tard et aurait la joie de leur coller une corvée. Gniark !
N'allez pas vous imaginer que Victoire est tyrannique car sous ses airs parfois sévères elle serait plutôt du genre maman poule avec ses poussins, or cela elle ne l'avouera jamais.
Bref, pour l'heure la cérémonie devait se poursuivre, et si Abigail et Asclepiade avaient bien répondu à la première question, seul Aurae était resté sans voix. Toujours aussi calmement, elle répéta donc,


- Écuyer Aurae pour quelle raison désires-tu entrer dans la chevalerie ? Si tu recherches la richesse ou les honneurs, tu n'en es pas digne !

De loin elle repéra d'autres arrivées, mais chacun trouva une place sans avoir à faire signe à Gedeon de se relever pour les guider.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aurae
Grand Bailli
avatar

Date d'inscription : 02/06/2012

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Lun 13 Mar 2017 - 16:10

Malin plaisir avait-il il faut croire à faire rougner le Grand-Maître... mais en fait ce n'était qu'un temps pour poser les mots...

Les protocoles et cérémonies, il commençait à bien les connaître à force et avait foncièrement toujours ce même défaut, ce goût de déjà vu. Non ce n'était pas si simple parfois de répondre à une question simple, pas pour lui en tout cas, confronté à un certain ennui à l'évocation de légèretés d'usage.
Aurae rêvait de choses qu'il n'arrivait pas à voir prendre matière et se sentait dans un cycle sans fin qui ne faisait que reculer l'échéance. Il y aurait tellement à faire encore pour avancer sur l’échiquier.

Ce jour était béni mais au fond de lui une tristesse lui brûlait la langue et avait raison de ce mutisme passager. La vraie raison de son entrée dans l'Ordre, personne ne la connaissait, lui seul attendait les rituels clefs et révélations liées à ses croyances originelles mais force est de croire que tout cela avait disparu comme si le jardin d'Eden avait perdu le soleil qui permettait de jouir de la sublimation.

Le constat était fait que tout peu à peu perdait de sa contenance, qu'il valait mieux se dépêcher de prendre son Cheval pour atteindre la Tour et se libérer enfin à sa Reine...

Au moment de prendre la parole, avec lourdeur et détermination...


Grand-Maître, je suis entré En chevalerie pour plus être plus proche de mes croyances que celle dictés par certains usurpateurs !
Oui sa médaille d'Aristote avait été fondu volontairement au Jardin d'Aspasie...

Je crois au credo de mon Ordre car ils sont les fondements d'un passage terrestre fait avec justesse. Être Chevalier ne va rien changer à ma vie car celle-ci ne suit pas le mouvement matériel des choses. J'accepte ce Grade et continuerai de faire mon possible pour la défense d'un monde juste qui se meurt.

A vie, à mort et après...


Tout était dit...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Victoire.

avatar

Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/10/2011

MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   Lun 13 Mar 2017 - 16:30

Aucun rictus ne se dessine sur le visage de Victoire, mais au fond d'elle une grande fierté l'anime, celle de les avoir tous trois face à elle, en les sachant si fidèles et humbles.
Une fois encore elle s'adresse à eux, le ton qu'elle emploie se veut solennel tout comme l'instant présent



Ecuyers...Pour entrer en Chevalerie votre âme doit être pure et fidèle.
Les écus scutiformes que vous voyez devant vous est un signe exclusif de la Chevalerie dans notre Royaume,  vierges de décor autre que notre croix hospitalière comme doit l'être votre esprit de toute tentation dissidente.
Notre Ordre a juré fidélité à la Couronne, les pouvoirs d'adoubements qui me sont conférés le sont par sa reconnaissance, elle-même renouvelée par l’intermédiaire du Grand-Écuyer de France. Aussi devrez-vous jurer devant moi de suivre les commandements que le Héraut va vous rappeler une dernière fois.

Laisse la parole à Liloia sans quitter du regard les trois écuyers.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adoubements Abigail, Aurae, Asclepiade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vos délire sur Hyrule
» De la perte de son acte de baptême
» [27.08.1455] Cérémonie d'adoubements à l'Ordre Teutonique
» [souldoll] Abigail et yosd tan( bas page 1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre Royal des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem :: La Commanderie :: Basilique Saint Arnvald-
Sauter vers: